Une Terre Culturelle est une association d’Éducation Populaire qui utilise la mobilité internationale et éducative comme outil de développement local. En 2019, Une Terre Culturelle est lauréate du prix De Gaulle-Adenauer pour son travail de consolidation des relations franco-allemandes.

Une Terre Culturelle, pourquoi faire ?

Une Terre Culturelle est un projet de développement humain durable qui est fondé sur l’apprentissage interculturel réciproque et continu. Nous élaborons des projets et actions autour de la mise en place d’échanges interculturels qui entrent en lien direct avec les réalités locales. En effet, ces actions abordent des diverses thématiques contemporaines et interdépendantes telles que l’éducation, l’inclusion sociale et l’écologie. En outre, ces actions visent à développer la sensibilité interculturelle des publics. Les participant·e·s à nos projets sont issu·e·s d’une large mixité sociale et ont souvent moins d’opportunités de mobilité.

Nous pensons chaque participant·e, jeune à moins d’opportunité de mobilité, travailleur·se social·e ou professionnel·le d’autres domaines comme acteur·trice de la société dans laquelle il·elle évolue. En se rencontrant, ces personnes issues d’une large mixité sociale déclenchent un processus de croissance citoyenne, d’ouverture et d’engagement quotidien.

Toutes les actions de notre association Une Terre Culturelle s’enracinent  dans l’entreprenariat social et local. La mobilité et la rencontre comme outil de développement permettent d’aller au-delà du préjugé et de faire découvrir d’autres réalités tout en initiant la réflexion sur les liens existant entre chacune d’elles. En effet, c’est en mettant en œuvre ces actions d’éducation à la citoyenneté qu’Une Terre Culturelle contribue à la compréhension des interdépendances entre les problématiques environnementales, sociales, économiques et culturelles dans nos sociétés. Cette étape fait partie du processus d’apprentissage de l’altérité et de l’émergence d’un véritable outil de solidarité locale et internationale.

Notre histoire

Le projet « Une Terre Culturelle » (UTC) naît dans le Centre social Saint-Mauront Bellevue (quartier Félix Pyat) à Marseille au début des années 90. Le Centre Social assure des missions sociales et d’animation pour les habitant·e·s du quartier.

En 1992/1993, un projet avec des jeunes du Portugal (Porto) marque le démarrage des échanges internationaux. Son objectif était d’accompagner ces jeunes dans le montage du projet et de travailler notamment sur la mobilité et sur la stigmatisation dont sont victimes les habitant·e·.e.s du quartier. Cette expérimentation est une réussite et débouche sur d’autres échanges.

L’association Une Terre Culturelle est créée en 2002 et les échanges assumés par le Centre Social prennent fin en 2004. Au démarrage, l’ensemble des activités sont réalisés par des bénévoles. Un collectif d’acteur·trice·s et de jeunes ayant pris part aux premiers échanges de jeunes est réuni autour du projet. L’association recrute un premier salarié en 2006. 

L’OFAJ (Office franco-allemand pour la Jeunesse), qui est un partenaire historique de l’association, propose en 2010 un financement permettant de créer un poste de permanent pédagogique OFAJ. L’équipe salariée grandit au fur et à mesure des projets et du développement des activités pour atteindre 7 personnes en ce début 2018.

2018 est une année de tournant pour l’association avec l’acquisition d’un lieu dans le quartier de Sainte-Marthe dans le 14ème arrondissement de Marseille : la Maison de l’Interculturel et du Volontariat, la Maison IV. Ce lieu hébergera l’équipe salariée et sera surtout une Maison des échanges, lieu de ressources et de vie des échanges interculturels.

Nos objectifs

La mobilité internationale des jeunes

La mobilité internationale est un véritable outil de développement social et local tout en étant un outil d’insertion professionnelle pour toutes et tous.

Insertion

À partir de la mobilité éducative, notre objectif majeur est l’insertion des jeunes autour d’un processus d’apprentissage et de développement de compétences interpersonnelles, sociales, interculturelles et professionnelles.

L’apprentissage interculturel

Les projets de l’association s’appuient sur une pédagogie singulière autour de la rencontre des cultures, la valorisation des identités, le dialogue interculturel et le respect mutuel.

Notre action

L’association Une Terre Culturelle organise des rencontres internationales en direction de jeunes qui possèdent moins d’opportunités de mobilité. De plus, elle développe des formations à l’apprentissage interculturel en direction d’acteurs·rices de terrain du domaine socio-éducatif et culturel.

En outre, l’association propose des diverses missions de stage et de volontariat qui se déroulent tant au niveau local qu’à l’échelle internationale dans le cadre du Service Civique (SCV, SCI, VFA) et du Corps Européen de Solidarité (CES) à environ 150 jeunes par an.

À Marseille, toutes ces actions et projets se déroulent depuis avril 2018 à la Maison de l’Interculturel et du Volontariat (4, Chemin des Bessons, 13014 Marseille). La Maison IV est un espace franco-allemand et euro-méditerranéen ouvert de partage et d’échange qui continue à se réinventer.

Les projets réalisés depuis 1993 grâce au concours de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) et des programmes européens ont favorisé, durant la création de l’association Une Terre Culturelle en 2002, la production des actions sur la base de partenariats locaux et internationaux stables et de qualité.

Apprendre l’un de l’Autre, se connaître pour mieux connaître l’Autre   

Lors de chaque rencontre, nos programmes s’articulent autour d’une architecture de base et comprennent :

  • Des exercices de contact, de communication et de cohésion de groupe.
  • Des méthodes de décryptage et décodage, d’exercices interculturels qui favorisent la connaissance de son environnement culturel et la culture de l’Autre.
  • Des exercices et jeux d’animation linguistique qui sensibilisent les participant·e·s à l’apprentissage d’autres langues.
  • Des débats et des rencontres avec les acteurs·trices locaux·les.

Notre équipe

Rafik Mousli

Directeur

Daniel Becker

Directeur adjoint Pangera e.V

Janina Chetty

Directrice Adjointe. Coordinatrice MoCo

Marlie Peirat

Coordinatrice de projet MoIn

David Diancourt

Chargé de projets transversaux

Killian Lucas

Administration et comptabilité

Sophia Slimani

Chargée de projet MoIN

Fanny David

Chargée de projet MoIn

Julie Poteloin

Chargée de projets MoCo

Kristina Graf

Chargée de projet MoCo

Éleonore Bouttard

Volontaire en service civique

Valentina ok

Valentina Jochim

Volontaire CES

Qusay Quadi

Volontaire CES

Lars Ebeling

Lars Ebeling

Volontaire CES

Fatiha Yagoub

assistante administrative et comptable

Maison de l’interculturel et du volontariat

La Maison IV, qui est située au 4 chemin des Bessons dans le 14ème arrondissement de Marseille, abrite depuis avril 2018 un projet ambitieux et innovant dans un espace singulier.

Une vingtaine de personnes élaborent des actions autour de la mobilité éducative : du volontariat et des stages locaux et internationaux, des manifestations inter-quartiers, et des échanges internationaux de jeunes et des travailleurs·ses sociaux·les.

 

Les relations développées localement favorisent l’éclosion de tous les types d’activités ou d’événements de dimension transnationale. Elles sont un appui dans les efforts de tou·te·s les acteurs·trices en matière de traitement des freins à l’insertion sociale et économique en s’appuyant sur des méthodes de l’apprentissage interculturel.

 

Ce projet participatif d’utilité collective favorise une meilleure articulation des initiatives d’accompagnement et de soutien dans le but de créer des activités internationales diverses telles que les échanges, les groupes de parole internationaux, les formations thématiques (animation interculturelle, travail social, diversité, participation, environnement, écologie, insertion, citoyenneté, lutte contre les exclusions  ,..) à l’aide des formats variés qui impliquent la mobilité individuelle et/ou collective.

Pangera e.V. Berlin

Une initiative d'acteurs·trice·s du travail socio-éducatif allemand, d’animateurs·trice·s interculturel·le·s, de partenaires associatifs allemands et d’Une Terre Culturelle a permis la création de l’association Pangera en Allemagne.

Depuis 2002, l’association Une Terre Culturelle a  accompagné et soutenu de nombreux partenaires et acteur·trices allemand·e·s dans la mise en œuvre, la préparation, le suivi, l’animation et l’évaluation de projets d’échanges de jeunes et de séminaires. Suite au succès de nombreux projets au cours de ces dernières années, Une Terre Culturelle et ce groupe de partenaires ont décidé de fonder l’association Pangera e.V. en Allemagne.

 

Cette création sert pas seulement à formaliser un travail de réseau existant, elle constitue également une stratégie concrète pour surmonter les obstacles à l’ouverture du travail international de la jeunesse à un public cible plus diversifié. Les membres de Pangera e.V. travaillent avec l’association Une Terre Culturelle dans le cadre du renforcement de la coopération franco-allemande et de la mise en œuvre concrète de la stratégie « Diversité et participation » de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse.

Partenaires

Toutes les actions d’Une Terre Culturelle se fondent sur la base de partenariats locaux et internationaux stables et de qualité. Nos partenaires en France et à l’étranger accueillent des jeunes volontaires en service civique et participent à nos projets. La complémentarité des structures, ainsi que la transversalité des actions et des démarches, permettent le maillage partenarial solide à travers des actions de qualité.

Partenaires locaux

Partenaires internationaux

Devenir partenaire

Accueillir un·e volontaire local·e ou international·e

Le rôle d'Une Terre Culturelle

Une Terre Culturelle se charge des tâches administratives qui vous permettent d’accueillir un·e volontaire au sein de votre structure.

 

Nous vous transmettons les candidatures et organisons les entretiens. Lorsque la sélection se termine, nous nous chargeons de la signature du contrat et de répondre aux questions du·de la jeune concernant son statut. Nous nous chargeons aussi chez Une Terre Culturelle d’inscrire le·la volontaire à la formation PSC1 et de lui proposer un petit panel de formations civiques et citoyennes, allant de la formation locale de 2 jours sur le thème de la participation et de la diversité, à la formation plurinationale de plusieurs semaines sur le thème de l’interculturalité.

 

Enfin, nous participons au bon déroulement de la mission en organisant des temps de rencontre et d’évaluation avec le·la volontaire.

 

Les missions effectuées par les volontaires peuvent être variées, et s’adaptent aux besoins de la structure d’accueil mais aussi et surtout aux envies des jeunes ; ils-elles sont présent.e.s afin d’apprendre autant que pour donner de leur énergie.

C’est l’occasion d’un soutien supplémentaire dans son équipe, la possibilité d’un regard nouveau sur le fonctionnement interne et la chance de pouvoir échanger ses pratiques avec une personne venue d’une autre culture et, ainsi, de construire des liens qui durent parfois toute une vie.

C’est aussi un moyen de s’ouvrir sur le monde, sur d’autres cultures et de créer de nouveaux partenariats à l’international. Pour les usager·ère·s des structures hôtes, la présence de volontaires est enrichissante pour développer de nouvelles activités portées par chaque volontaire.

Organiser un échange interculturel de jeunes

Nous organisons une grande partie de nos échanges interculturels de jeunes avec des partenaires locaux et internationaux tels que les centres sociaux, les associations et les structures socio-éducatives parmi d’autres. Nous avons construit les projets d’échanges interculturels de jeunes avec nos partenaires afin de développer un projet commun qui englobe la vision et les envies de tous les partenaires. Pour cela, nous organisons tout au long du projet des réunions régulières avec tous les partenaires de chaque projet.

 

Nous nous chargeons à l’association des tâches administratives et de l’organisation logistique des échanges. Nous sollicitons les partenaires pour le “recrutement” des jeunes et nous les impliquons entièrement dans l’élaboration du programme et des activités, ainsi que dans l’évaluation et la valorisation du projet auprès du public. Leur connaissance du terrain et des jeunes est essentielle dans la construction et le développement du projet.

Découvrez les échanges interculturels sur notre blog . Si vous êtes intéressé·e·s par un partenariat avec nous, vous pouvez nous écrire à info@uneterreculturelle.org. L’Office franco-allemand pour la Jeunesse et le programme européen Erasmus+ soutiennent nos projets d’échanges de jeunes.

Ils nous soutiennent

Soutenez-nous

Comment nous soutenir ?

C'est facile - faites un don !

Une Terre Culturelle est éligible au mécénat et peut émettre un reçu de don.

Que vous soyez un·e participant·e ayant profité d'une expérience de mobilité éducative inoubliable au cours des 25 dernières années, que vous suiviez les actions de l'association avec un œil bienveillant depuis un moment ou que vous veniez de découvrir Une Terre Culturelle - votre soutien est précieux.

Pour les particuliers :

Vous pouvez faire un don ouvrant droit à une réduction d’impôts de 66% de la somme versée, dans la limite de 20% du revenu imposable.

En soutenant notre association, vous contribuez à l'épanouissement et à l'insertion socio-professionnelle des jeunes participant·e·s ayant moins d'opportunités de mobilité, à promouvoir la lutte contre la discrimination et les préjugés et à soutenir le rapprochement des citoyen·ne·s euro-méditerranéen·ne·s.

Pour les entreprises :

Vous bénéficiez d’un droit de réduction d’impôts sur les sociétés de 60% des montants engagés en numéraire, en nature ou en compétences, dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaires.

Votre soutien n'a pas besoin d'être financier. Vous pouvez aussi opter pour la réalisation bénévole d’une tâche précise ou apporter un service bien particulier, par exemple en lien avec la formation de notre équipe : la rénovation de la Maison IV, etc.

Pourquoi ne pas mettre à disposition un·e ou plusieurs de vos salarié·e·s à l’association ? Participer à des actions de volontariat sur son temps de travail lui permettra d’augmenter sa motivation et son bien-être professionnel. Travailler directement pour impacter positivement la société est porteur de sens, et par conséquent, épanouissant.

Devenir bénévole

Bénévole chez Une Terre Culturelle

Un engagement social et sociétal qui permet de se sentir utile et de développer ses compétences interculturelles.

Il existe autant de missions de bénévolat que de bénévoles. Chaque parcours est un parcours unique qui s’adapte aux compétences de chacun·e et à ses attentes.

Certain·e·s bénévoles d’Une Terre Culturelle animent des ateliers de jardinage avec les volontaires à la Maison IV, d’autres soutiennent le secteur communication dans l’organisation de manifestations, accompagnent des volontaires étranger·ère·s dans leurs démarches à leur arrivée à Marseille et d’autres encore font bénéficier le public de leurs compétences linguistiques lors d’animations.